Cérémonie de remise des médailles d’honneur du travail au personnel méritant du « Biniou »

IMG 5288Fort du désir de définir et de promouvoir un cadre normatif et social en faveur du travail décent pour tous, le Cameroun a signé un protocole d’accord avec l’Organisation Internationale du Travail pour la mise en œuvre d’un programme pays pour le travail décent. En paraphant ce document, les parties se sont engagées à développer des initiatives susceptibles d’encourager l’entreprenariat, l’employabilité et l’insertion professionnelle des différents groupes cibles et à améliorer le système de protection et de couverture sociale pour tous.

Dans ce sens, les médailles d’honneur du travail au restaurant « Biniou » constituent, du simple faite qu’elles sont décernées dans un contexte de dialogue tripartite, un moyen de prendre le pool du traitement réservé aux travailleurs au sein de cette entreprise. Notamment en matière de protection et de couverture sociale. Il s’agit également de jauger le niveau d’application des normes du travail dans le secteur des hôtels, bars et restaurant où une convention collective nationale a été signée il y a quelques mois.

 Ces médailles offrent également l’opportunité d’encourager ces promoteurs des petites et moyennes entreprises qui contribuent à la création d’emplois décents et qui reconnaissent la compétence professionnelle de leurs employés en leur décernant des médailles d’honneur du travail. C’est une initiative louable face à laquelle le Gouvernement ne saurait rester insensible.

C’est enfin l’occasion de préciser que les médailles d’honneur du travail n’excluent aucune catégorie de travailleurs. Les délais de traitement des dossiers y relatifs ont été réduits à six semaines au ministère du Travail et de la Sécurité Sociale. Ces dossiers sont désormais déposés dans les services déconcentrés de ce département ministériel.

Celcom/MINTSS

Vous êtes ici : Accueil